• annuaire et annonce santé

Règlementation

Règlementation sur les compléments alimentaires

Les directives européennes

Les directives européennes concernant le statut 2002/46, qui sont insérer au sein du décret 2006-352 du vingt mars 2006 permette de mettre en place une définition et un statut juridique légal concernant le complément alimentaire ou complément nutritionnel ainsi que sa vente.
Les compléments alimentaires sont spécifié comme étant des aliments en complément nutritionnel dont la fonction primordiale est d’améliorer une alimentation normale et équilibrée avec une bonne posologie, cela inclut une source de nutriment essentiel ainsi que d’autres éléments pour des besoins nutritionnels ou physiologiques qu’il soit seul ou bien combiné.
Pour faire face à l’importance d’une réglementation sur les compléments alimentaires qui est dans une exigence d’étiquetage alimentaire et de transparence sur l’ensemble des analyses, ainsi que des différents contrôles et certifications comprenant la matière première tout au long du processus jusqu’à l’élaboration du complément alimentaire, afin de pouvoir vous garantir l’ensemble des soins apportés et procurés au complexe Coenzyme Q10 collagène élastine marins.

Alimentarité du complexe Coenzyme Q10 collagène élastine marins

Les quatre plantes médicinales et éléments naturels qui composent le complément alimentaire santé Coenzyme Q10 collagène et élastine marins, ont prouvé leur grande utilité par différentes recherches et études venues étayer leurs propriétés thérapeutiques pour un embellissement esthétique et conduire à l’amélioration de l’ensemble de la santé.
Elles ont été usités à travers les siècles dans différentes médecines traditionnelles pour soigner et traiter les patients souffrants de problèmes de santé, elles ont fait leur preuve à travers le temps afin qu’aujourd’hui puisse vous être apportée la qualité de leurs bons soins.
Leurs propriétés thérapeutiques ont été confirmées à travers le monde et préconisées comme traitement adjuvant dans certaines maladies importantes et ceux par d’innombrables thérapeutes, dans un fonctionnement de médecine traditionnelle douce et naturelle pour améliorer la santé humaine et freiner le vieillissement.

Décret complément alimentaire

Décret n°2006-352 du 20 mars 2006 relatif aux compléments alimentaires – Legifrance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *